Brace yourself : Ecobank lance sa troisième édition !

Les startups Africaines ont de quoi se régaler ! Ecobank organise un concours qui offre aux startups Africaines l’opportunité de promouvoir leurs solutions de technologie financière et de s’associer éventuellement à la banque pour déployer ces solutions dans 33 pays en Afrique où elle est présente.

Les finalistes bénéficieront d’un programme de mentorat. Ils participeront à un camp de formation suivi par une cérémonie de remise de prix et participeront à une Foire de l’innovation au siège de la banque à Lomé en Juin 2020.

Les développeurs des 54 États africains peuvent s’inscrire par-là : https://ecobankfintech.com/

 

Du nouveau au sein du groupe Attijariwafa Bank !

Le Groupe Attijariwafa Bank a connu une croissance soutenue de 2005 à 2018, comme en témoignent les progressions annuelles moyennes sur cette période, soit :

  • +10.5 % sur le Total Bilan
  • +11.7 % sur les capitaux propres
  • +11.2% sur le PNB
  • +9.7 % sur le RNPG

Cette croissance s’est accompagnée d’une complexification organisationnelle à plus d’un titre :

  • Le nombre des collaborateurs a été multiplié par 4.4.
  • Le nombre de sociétés consolidées est passé de 23 à 46.
  • Les lignes métiers se sont diversifiées avec le lancement de la banque transactionnelle, la banque participative, le low income banking, la banque mobile, le mobile money, etc. 
  • Le nombre de pays de présence est passé de 8 à 25.

Toutes ces évolutions plaident vers une évolution de l’organisation de la banque.

Le Conseil d’Administration tenu le lundi 24 février 2020, a décidé, sur proposition du “Comité de Gouvernance, Nominations et Rémunérations Groupe”, de refondre la macro-organisation de la banque, visant à répondre à 2 défis majeurs que sont :

  • La consolidation de ses fondamentaux organisationnels à travers l’évolution de ses gouvernances Corporate et opérationnelle.
  • La réussite d’une triple transformation internationale, RH et digitale, déjà bien avancée dans le cadre du plan stratégique « Énergies 2020 ».  

La nouvelle macro-organisation est ainsi structurée autour de trois pôles métiers, un pôle Gestion Globale des Risques Groupe et un pôle Fonctions Supports.

Les fonctions « Finances Groupe » et « Stratégie et Développement » sont désormais rattachées au Président Directeur Général.

Les comités de Gouvernance Corporate et Opérationnelle ont été également ajustés au regard des dispositions réglementaires et à la croissance du Groupe. 

Le Conseil d’administration a aussi pris acte de la décision de M. Boubker Jai, Directeur Général Délégué, de faire valoir ses droits à la retraite et a salué son engagement tout au long de sa carrière.

A l’issue de ce Conseil d’Administration, le Président Directeur Général Mohamed El Kettani a partagé la nouvelle organisation devant un parterre de managers du Groupe Attijariwafa Bank en étayant les motivations et les ambitions.

Cette nouvelle organisation, prend effet à partir du 02 Mars 2020.

 

La banque digitale Revolut confirme une levée de fonds de 500 millions de dollars

Revolut a réalisé une collecte de fonds de 500 millions de dollars tant attendue, faisant de la banque numérique l’une des start-ups fintech les plus précieuses d’Europe. avec les nouveaux capitaux propres en main, la valorisation de Revolut est passée à 5,5 milliards de dollars !

Technology Crossover Ventures, un grand investisseur de la Silicon Valley, a dirigé la collecte de fonds aux côtés d’investisseurs existants.

Aurélie L’Hostis, analyste principale chez Forrester, la firme de recherche, a déclaré : « Avec cette nouvelle injection de liquidités, Revolut est susceptible de doubler ses activités sur son marché existant – en améliorant les services pour les clients de détail et les entreprises, mais en essayant également d’entrer dans le prêt. La voie pour devenir une banque à part entière est cependant semée d’embûches. »

Revolut, dont le siège est à Londres, est un service bancaire numérique qui a attiré plus de 10 millions de clients dans le monde depuis son lancement en 2015. L’établissement de paiement propose une large gamme de produits, y compris un compte courant, des paiements internationaux, des transactions sur actions et même des investissements en crypto-monnaie.

Bien qu’elle ait attiré des clients de la génération Y dans leurs foules, l’entreprise – comme les banques en démarrage rivales – n’a pas encore été en mesure de dégager des bénéfices.

Les pertes de l’entreprise ont plus que doublé au cours de la période de 12 mois se terminant le 31 décembre 2018, selon ses derniers résultats financiers. Ces pertes se sont accumulées malgré une croissance des revenus de 455%, à 58,2 millions de livres sterling, au cours de la même période.

Nikolay Storonsky, fondateur et PDG de Revolut, avait précédemment déclaré qu’il n’envisagerait pas une introduction en bourse avant d’avoir atteint une valorisation d’au moins 20 milliards de dollars.

 

Keplerk, l’app leader pour acheter du Bitcoin !

Keplerk a frappé un grand coup en démarrant son épopée internationale, d’abord au Luxembourg et en Belgique, avant de conquérir le reste du monde. Pour conserver une expérience utilisateur optimale, la fintech a opté pour une conception sur-mesure de son application et une adaptation à la langue de chaque pays. Déjà traduite en anglais et en flamand, l’application a pour objectif d’être transposable dans l’ensemble des pays du globe afin de démocratiser globalement l’achat de Bitcoin à travers le monde. Grâce à des méthodes agiles et une performance inégalable du support, nul doute que les utilisateurs sauront apprivoiser l’application au quotidien.

De la même manière qu’Uber a su fidéliser ses clients et rendre l’acte de commander un VTC naturel au quotidien, Keplerk entend permettre à toutes et tous d’acheter et de vendre du Bitcoin sans limites.

En plus de ces deux fonctionnalités uniques sur le marché, la jeune fintech française propose aussi à ses utilisateurs de stocker ses bitcoins sur le Wallet dédié, et ce, en toute sécurité.

 

Speed-info : Intuit achète Credit Karma à 7 milliards de dollars !

Intuit, la maison de TurboTax et de Mint, est sur le point de conclure un accord pour acheter Credit Karma, une start-up devenue célèbre en offrant aux consommateurs un accès gratuit à leurs cotes de crédit, pour environ 7 milliards de dollars en espèces et en actions.

L’accord, qui pourrait être annoncé dès cette semaine, souligne la valeur des données financières des Américains ordinaires. Credit Karma a atteint des milliards de dollars en vendant des offres de cartes de crédit à ses clients après avoir établi leurs profils de crédit.

 

Oyé Oyé jeunes lauréats, rejoignez la best team !

Offre d’emploi :

Thank you for reading…

…See You Next Week

By Lamiae Kettani
b-partienne engagée

Qui sommes nous :

 

B-part est une boutique de conseil en stratégie, en réglementaire et direction opérationnelle de projets. Notre métier : créer des banques et des néo-banques, des fintechs….

Faiseurs de rêve, les b-partiens sont à vos côtés pour rendre vos ambitions réelles.

For more info : https://www.bpart-consulting.com/ / info@bpart-consulting.com